Tourisme et Culture

We are working to improve our online services. Visit our new beta website and share your feedback with us.

À propos du Ministère

Visites à pied et en voiture

A Guide to Who Lies Beneath Whitehorse Cemeteries (1,1 Mo) 
Ce guide vous fait découvrir les gens ordinaires et extraordinaires qui sont ensevelis dans les cimetières Pioneer et Grey Mountain. Chacun d’entre eux a une histoire qui ne demande qu’à être racontée et qui vient enrichir celle de la ville. Auteure : Susan Twist.

Faro Trails (1,8 Mo)
Cette carte vous guidera lorsque vous vous promènerez dans l’arrière-pays, dans les environs de Faro, en empruntant les nombreux sentiers et les bandes défrichées qu’on y trouve. Cela vous mènera vers divers points d’observation de la faune à proximité des lacs et des montagnes de la région. Observez les superbes mouflons de Fannin en parcourant le sentier du mont Mye, qui s’étend sur 3 km, ou faites une randonnée de 67 km le long du sentier Dena Cho.

Forty Mile Ch'ëdä Dëk (1,9 Mo)
L’ancienne localité de Forty Mile fait partie du lieu d’intérêt historique Forty Mile, Fort Cudahy et Fort Constantine. Elle est située à l’embouchure de la rivière FortyMile, là où celle-ci se déverse dans le fleuve Yukon, 67 km en amont de la frontière entre l’Alaska et le Yukon, et 88 km en aval de Dawson. Ce lieu d’intérêt historique est géré conjointement par le gouvernement du Yukon et le gouvernement de la Première nation des Tr’ondek Hwech’in, qui en sont tous deux propriétaires. Il est interdit par la loi de rapporter quoi que ce soit de ce lieu.

Haines Road (2 Mo)
La route de Haines suit le tracé d’un sentier autochtone traditionnel qui va du village Klukshu au ruisseau Goat, en Colombie-Britannique. La route de Haines a été construite durant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre d’un projet lié à la construction de la route de l’Alaska, car autre voie d’approvisionnement était nécessaire. Le long de cette route, vous trouverez le poste de traite construit en 1894 par Jack Dalton et appelé Dalton Post.

North Canol Road (0,6 Mo)
Cette route saisonnière, sans services, donne accès aux grandioses paysages de la région sauvage du centre-est du Yukon. Construite en 1943 par l’armée américaine, la route Canol Nord s’étire sur 232 km, depuis Ross River jusqu’à Macmillan Pass, à la frontière des Territoires du Nord-Ouest. La route, située entièrement dans le territoire traditionnel des Kaska, longe plusieurs grands lacs ainsi que la spectaculaire chaîne de montagnes Itsi.

Old Territorial Administration Building (0,6 Mo)
Ce bâtiment administratif reflète les premiers travaux de Thomas William Fuller. La construction a commencé au mois de juillet 1901, et le bâtiment fut terminé et occupé par des fonctionnaires avant le 1er décembre de la même année! L’histoire du bâtiment administratif se déroule parallèlement à celle de Dawson qui, de grand camp minier qu’elle était au début est devenue une capitale prospère, pour finalement se transformer en une attraction touristique captivante au cœur du Klondike.

The Overland Trail: Whitehorse - Dawson City (8,2 Mo)
Dans les années 1920, Laura Berton, mère de l’écrivain canadien Pierre Berton, a une fois emprunté cette piste terrestre pour se rendre de Whitehorse à Dawson, ce qui lui a pris une semaine. Elle a fait le voyage dans une carriole non couverte, alors qu’il faisait quarante sous zéro. Cette piste n’est pas constituée d’un seul tronçon, mais plutôt de cinq tronçons divisés par quatre cours d’eau importants – le fleuve Yukon et les rivières Takhini, Pelly et Stewart. Durant sa période la plus achalandée, il y avait 15 relais routiers le long de la piste. Quelques-uns sont encore visibles. Les artéfacts et les vestiges des bâtiments encore présents tout au long de cette piste témoignent de l’histoire de cette dernière. Veuillez les laisser sur place afin que d’autres personnes puissent les découvrir à leur tour et les admirer.

Sentier historique du chemin Ridge (0,4 Mo)
Le chemin Ridge serpente entre les ruisseaux Bonanza et Hunker. Tracé en 1899, le chemin Ridge a été le premier chemin de roulage construit au Yukon par le gouvernement. En 1996, il a été rouvert au public en tant que sentier d’intérêt historique. Les randonneurs doivent compter deux jours pour faire le trajet à pied, mais un terrain de camping est situé à une journée de marche à partir des deux débuts du sentier. Il est interdit d’emporter des artéfacts trouvés sur les lieux. Veillez également à ne pas déplacer les trappes que vous pourriez trouver le long du sentier, car elles appartiennent à des titulaires d’un permis de piégeage qui utilisent ce sentier comme moyen de subsistance..

Silver Trail (0,8 Mo)
Sinuant à travers le territoire traditionnel de la Première nation de Nacho Nyak Dun, la route Silver Trail a été découverte en 1903, à une période où l’argent, l’or et la roche dure étaient en abondance. La route Silver Trail permet de vivre de nos jours une expérience extraordinaire dans une région sauvage du Yukon et d’en apprendre davantage sur l’histoire des mines. Venez faire une randonnée pédestre jusqu’au sommet du mont Haldane ou voir le poteau indicateur de Keno Hill.

South Canol Road (0,4 Mo)
Cette route saisonnière donne accès au milieu sauvage de la région centre-sud du Yukon et à l’écorégion des monts Pelly. La route Canol Sud, qui s’étend sur 230 km, depuis Johnsons Crossing jusqu’à Ross River, serpente le long de crêtes montagneuses, souvent au-dessus de la ligne forestière, et offre de nombreuses vues panoramiques.

Venus Mill: John Conrad's Jewel (1,5 Mo)
Le concentrateur Venus a été construit en 1908; il a permis de faire baisser le coût élevé du transport du minerai argentifère à l’extérieur du territoire. Un transporteur aérien muni de bennes transportait le minerai jusqu’au concentrateur; celui-ci était équipé d’un convoyeur muni d’un système par gravité actionné par l’eau qui broyait le minerai et le mettait dans des sacs prêts à être expédiés. Comme le concentrateur et le terrain en pente sont maintenant instables et dangereux, veuillez ne pas vous arrêter pour visiter ce lieu situé le long de la route du Klondike Sud, car il est fermé au public.

Viewing Yukon’s Natural History Attractions (2,5Mo)

L’analyse du monde minéral du Yukon a permis de recueillir des données permettant d’établir que l’évolution géologique s’est faite sur plus d’un milliard d’années. Le territoire est aussi une terre d’accueil pour quatre espèces d’amphibiens, 63 espèces de mammifères, 224 espèces d’oiseaux, 1 184 espèces de plantes et plus de 1 500 espèces d’insectes. Certaines régions sont de plus en renommées pour la qualité et la fréquence des aurores boréales qu’on peut y observer. Utilisez ce guide pour explorer le Yukon; qui sait ce que vous y découvrirez!

 

Coup d’œil sur le patrimoine ferroviaire du Yukon (1,8 Mo)
La voie ferrée de la White Pass & Yukon Route (WP&YR) fut construite durant la ruée vers l’or du Klondike pour relier Skagway, sur la côte de l’Alaska, et Whitehorse, qui était le point de départ du transport fluvial au Yukon. Ce guide raconte l’histoire des chemins de fer au Yukon et indique au lecteur dans quels musées sont conservées les anciennes locomotives, notamment la Baldwin Vauclain Compound, que l’on peut admirer au musée de Dawson.

 

Walking Tour Burwash Landing (2,0 Mo)

Située sur la rive sud-est du magnifique lac Kluane, la collectivité de Burwash Landing est d’une grande richesse sur les plans de la culture et de l’histoire des Premières nations. En 1904, durant la ruée vers l’or de Kluane, les frères Jacquot ont transformé leur cabane en modeste poste de traite. Au moment de la construction de la route de l’Alaska, ils étaient à la tête de la seule entreprise du Yukon, Bear Creek Lodge. L’endroit comprenait un hôtel, un restaurant, un magasin général et une boutique offrant tout le nécessaire pour la chasse au gros gibier. N’oubliez pas de visiter le musée d’histoire naturelle de Kluane et le dépôt de glace.

 

Carmacks à pied (3,6 Mo)

La localité de Carmacks, située dans le territoire ancestral de la Première nation de Little Salmon/Carmacks, est entourée par un réseau de sentiers et de voies navigables qui relient Mayo, Stewart Crossing, Pelly Crossing, Champagne, Klukshu et Aishihik. Avant la ruée vers l’or du Klondike, George Carmacks y avait construit un poste de traite. En 1898, la Police à cheval du Nord-Ouest a ouvert à Carmacks le poste Tantalus afin de surveiller la circulation fluviale.

 

Carcross à pied (8,2 Mo)

En 1899, la localité a été nommée Caribou Crossing, mais en 1904, l’évêque Bompas a demandé que le nom soit transformé en Carcross, ce qui fut fait officiellement en 1906. Avant l’achèvement de la voie ferrée en 1900, Carcross abritait un poste de la Police à cheval du Nord-Ouest et sa réserve du côté nord du chenal, et une communauté autochtone du côté sud. L’agréable visite à pied de la collectivité vous permettra de visiter la gare de la White Pass and Yukon Route, qui fait aujourd’hui partie des gares ferroviaires patrimoniales du Canada, et l’hôtel Caribou, qui a été désigné comme lieu d’intérêt historique du Yukon.

 

Les cimetières de Dawson à pied (12,1 Mo)
Visitez les divers cimetières de Dawson; vous y découvrirez les sépultures de personnages hauts en couleur ayant vécu à l’époque de la ruée vers l’or du Klondike, comme le père William Judge, Big Alex McDonald, Percy DeWolfe et de nombreux autres.

 

Dawson à pied (secteur sud) (2,2 Mo)

Après qu’on eut découvert de l’or dans le ruisseau Bonanza, en 1896, Joseph Ladue jalonna un lotissement qui lui parut intéressant, à l’embouchure de la rivière Klondike, pour que les bateaux à aube aient un endroit où accoster pour décharger leurs fournitures. Le patrimoine bâti de Dawson, unique en son genre, comprend des bâtiments qui datent de 1896 à nos jours. Après la ruée vers l’or, le déclin de la population à Dawson a laissé nombre de ces bâtiments à l’abandon. Au cours des dernières années, plusieurs bâtiments historiques ont été restaurés ou réparés par de nombreux organismes et particuliers.

 

Haines Junction à pied (4 Mo)
Cette visite à pied vous permettra de découvrir la partie historique de Haines Junction; vous pourrez constater de quelle façon les diverses époques de l’histoire du Yukon ont façonné la collectivité. Découvrez au pied des magnifiques montagnes du parc national de Kluane des bâtiments qui faisaient partie du baraquement utilisé lors de la construction de la route de Haines.

 

Keno à pied (0,4 Mo)
Keno vit le jour en 1919 après la découverte d’un filon argentifère dans le ruisseau Lightening, et en moins d’un an, Keno avait déjà l’apparence d’une localité prospère, avec son propre hôtel et une écurie érigés au milieu d’un agglomérat de cabanes. Après la construction d’une route reliant Keno et Mayo, Keno accéda au rang de carrefour commercial important desservant un secteur minier en plein essor. Aujourd’hui, Keno n’abrite plus qu’une petite population d’artistes, de mineurs et de vieux de la vieille. Un lacis de sentiers pédestres sillonne l’ancien secteur minier et vous mènera jusqu’aux prairies alpines d’où vous aurez une vue superbe sur les vallées environnantes.


Walking Tour Mayo (1 Mo)
L’histoire de Mayo remonte à 1886, à l’époque où Alfred Henry Mayo exploitait un poste de traite à l’embouchure de la rivière Stewart. En 1903, une cabane fut construite au confluent des rivières Mayo et Stewart durant la ruée vers l’or du ruisseau Duncan. Mais la plupart des bâtiments publics de Mayo ont été érigés lors du boum économique qui a commencé en 1919, après qu’on eut découvert du minerai d’argent à Keno Hill.

 

Old Crow à pied  (1,6 Mo)
Tout en vous promenant dans Old Crow, vous découvrirez l’histoire de cette collectivité située la plus au nord du Yukon, au confluent des rivières Crow et Porcupine. Visitez l’Église anglicane St. Luke, lieu où a été ordonnée en 1987 la deuxième femme autochtone. Une fois la visite de la collectivité terminée, vous pourrez emprunter les divers sentiers afin de découvrir la région avoisinante.


Teslin à pied (4,2 Mo)
Le peuple tlingit a parcouru cette région pendant des siècles, mais ce n’est qu’en 1903 que Tom Smith a quitté son poste de traite de la rivière Pelly pour en ouvrir un autre à Teslin. En 1904, la Compagnie de la Baie d’Hudson a ouvert à son tour un poste de traite au même endroit. Teslin a pris de l’ampleur après la construction de la route de l’Alaska en 1942, car jusque-là, le village n’était accessible que par bateau et par les sentiers. N’oubliez pas de visiter le musée George-Johnston, l’ancienne route de l’Alaska et les nombreux autres bâtiments historiques.

 

Watson Lake à pied (5,2 Mo)
Watson Lake fut la première colonie yukonnaise d’importance sur la route de l’Alaska et c’est pourquoi on appela l’endroit la Porte du Yukon. Avant la construction de la route de l’Alaska, les avions à destination de l’Alaska s’arrêtaient à Watson Lake pour faire le plein. La plupart des bâtiments, y compris l’aérogare, sont construits avec des rondins dont on a calfeutré les joints.

 

Le patrimoine du fleuve Yukon : Guide illustré du voyageur (5,16 Mo)
Cette publication donne un aperçu de quelques-uns des sites historiques qui jalonnent le fleuve Yukon. Elle a pour objet de dresser un tableau du patrimoine intemporel et de la beauté d’un des plus importants cours d’eau de la planète. Il ne s’agit pas d’une analyse historique complète ni d’un guide de navigation. Il existe quantité de livres, de cartes, de tableaux et de guides donnant de l’information historique détaillée ou des renseignements utiles pour la préparation d’un voyage et la navigation sur le fleuve.